mercredi 12 mars 2014

Le fils de Lord Head s'est noyé

Selon cet extrait des Annales des Ursulines de Trois-Rivières, le fils du gouverneur général du Canada s'est noyé aux chutes de Shawinigan en 1858 :
« Lord Head annoncé pour le 5 juillet 1858 ne descend pas au monastère. Il a été frappé dans ses plus chères affections par la mort de son fils noyé en visitant les chutes Shawinigan. »
En 1857, le maire de Trois-Rivières Joseph-Édouard Turcotte a entrepris la construction d'un hôtel de luxe, le « Château Turcotte », avec vue sur les chutes de Shawinigan. On y accédait depuis la Baie-de-Shawinigan après avoir escaladé la montagne à pied. Cette excursion était prisée des visiteurs de marque de passage à Trois-Rivières. Pour rentabiliser l'hôtel, Turcotte projetait de construire un tronçon de chemin de fer passant par les chutes entre Les Piles et Trois-Rivières.

Cet édifice a inspiré le roman de Moïsette Olier intitulé L'homme à la physionomie macabre.

Sir Edmund Walker Head (1805-1868) a été gouverneur général du Canada de 1854 à 1861. Son fils John qui s'est noyé dans la rivière Saint-Maurice était l'unique héritier du titre de baron de Head. Cet événement l'a profondément affecté, à tel point qu'il aurait perdu le goût de la politique.

L'annaliste du couvent des Ursulines de Trois-Rivières avait tout faux. Elle a confondu les lieux et les années. La noyade de John Head s'est produite en septembre 1859, près des chutes de Grand-Mère, en amont de Shawinigan. Voici ce qu'en disait le York Herald de Richmond Hill en Ontario :   "We regret to learn that Mr. John Head...," York Herald (Richmond Hill, ON), 30 Sep 1859, p. 2  Notice of the death of the Governor General's son by drowning, near the falls of the Grand Mere, River St. Maurice.

Nous verrons dans un prochain article la description que Napoléon Caron a faite de cet accident dans  son récit intitulé Deux voyages sur le Saint-Maurice.



Au sujet du Château Turcotte, voir Shawinigan depuis 75 ans de Fabien Larochelle.


Modifié le 14 mars 2014.

2 commentaires:

Andre a dit…

Napoléon Caron prétend que l'événement se serait passé à Grand-Mère. Voir
http://goo.gl/7AkLtL

Le Flâneur a dit…

Ça nous fait donc trois versions différentes : Shawinigan en 1858, Shawinigan en 1859 et Grand-Mère à une date inconnue !