jeudi 27 octobre 2011

Deux frères homonymes

Certains parents manquent vraiment d'imagination. Anselme Bastarache et Marguerite Melançon, des réfugiés acadiens originaires de Port-Royal, ont donné le même prénom à deux de leurs enfants :
  • Joseph né le 5 mai 1764 à Yamachiche.
  • Joseph né le 11 avril 1770 à Yamachiche.
L'un deux a épousé Françoise Lesieur le 4 mai 1789, tandis que l'autre s'est marié six mois plus tard avec Marie-Louise Rivard, le 9 novembre 1789 à Yamachiche. On pourrait croire, à première vue, que c'est le même Joseph Bastarache qui s'est marié deux fois la même année. Mais non! On trouve de nombreuses mentions des deux couples plus tard dans le registre de Yamachiche.

Comme si ce n'était pas assez de confusion, les frères homonymes ont ensuite engendré des cousins homonymes : les deux Joseph ont eu des fils prénommés Joseph. Et les quatre Joseph Bastarache ont vécu des jours heureux ensemble à Yamachiche.

4 commentaires:

lucie a dit…

Je viens de découvrir votre blogue, qui est fort intéressant, Je l'ai découvert par hasard, car je fais de la généalogie depuis quelques années, et depuis que j'ai une petite-fille ( félicitations pour le premier petit-fils ) j'ai aussi dressé ma généalogie matrilinéaire. Avec une surprise. Celle de découvrir une aieule d'ascendance irlandaise, nommée Marguerite Griffin, soeur de John dont vous parlez dans un billet. Lorsque j'essaie de remonter plus haut, Nelly Shahair, je trouve plusieurs variantes au nom. Bref, pas de résultat encore, mais en découvrant votre blogue, je me suis dit que peut-être au hasard des conversations, vous pourriez avoir entendu parler de cette famille Griffin, de ses descendants, peut-être plus au courant des origines. Enfin je lance cette bouteille à la mer.. Et je vais visiter régulièrement vos billets qui sont très instructifs.

lucie a dit…

PS. Je suis aussi d'ascendance acadienne, par mon père et ma parenté est dans la Mauricie 9 Yamachiche, St-Boniface, Trois-Rivières ) : Aucoin, Gélinas, Carle etc

Le Flâneur a dit…

Bienvenue sur mon blog,

Griffin est un nom de famille irlandais. John Griffin s'est d'ailleurs marié dans une église catholique en 1848, ce qui était interdit aux protestants. Je chercherais du côté de la Grosse-Île où beaucoup d'Irlandais ont été mis en quarantaine lors de l'épidémie de typhus de 1847. Il avait peut-être des parents qui sont morts là.

Francine a dit…

Pour les Acadiens,cela devenait probablement Joseph à Pierre à Jean à André... Pas de problème pour les même prénoms. Faudrait que je relise "Pélagie la charette" ;-)
Je suis aussi de leurs descendants!
Francine à Jacques à titi... ;-)